En difficulté dans le premier set et auteur de nombreuses fautes, Novak Djokovic s’en est finalement sorti en deux manches face à Corentin Moutet (7-6 [2], 6-4), mercredi, au deuxième tour du Rolex Paris Masters

Emprunté (il a expliqué après la rencontre qu’il ne se sentait pas très bien depuis plusieurs jours), imprécis, manquant d’agressivité : la première impression donnée par Novak Djokovic lors de ce Rolex Paris Masters était loin de l’image du conquérant imperturbable que dégage le plus souvent le Serbe. Pour son entrée en lice face à Corentin Moutet, l’actuel n°1 mondial (il cédera sa place à Rafael Nadal, lundi) a dû lutter contre un jeune Français entreprenant et surmonter ses difficultés dans le jeu. Il a été particulièrement bousculé dans la première manche. Il a finalement arraché la qualification pour les huitièmes en deux sets (7-6 [2], 6-4).

Moutet l’avait affirmé, il ne voulait pas « être impressionné » par sa première face à Djokovic. Le Français a même été tout proche de ravir la première manche. À un point, par deux fois. Sur la première occasion adverse, le Serbe a servi une belle première, sur la seconde, Moutet s’est un peu trop précipité et a envoyé un coup droit dans le filet. Rageant de ne pas conclure alors qu’il avait breaké le premier dans cette rencontre et ensuite tenu cet avantage au terme d’un long jeu de service où Djokovic, en manque de réussite et trop souvent à la faute, n’arrivait à conclure aucune de ses quatre balles de débreak.

61, Le nombre de fautes directes sur l’ensemble de ce match. 31 pour Moutet, 30 pour Djokovic.

Mais après avoir écarté ces deux balles d’un set à zéro, le Serbe a retrouvé davantage d’allant et n’a pas tremblé dans un tie-break qu’il a dominé sans contestation (7-2). Il a semblé plus à l’aise dans la deuxième manche. Son coup droit, sérieusement déréglé en début de match, est rentré beaucoup plus souvent sur le court et les choses ont tout de suite été plus simples. Si Moutet s’est offert le point du match d’un magnifique tweener gagnant, il n’a plus vraiment remis en danger le vainqueur de Wimbledon 2019. Djokovic a perdu l’un de ses deux breaks d’avance mais cette péripétie ne l’a pas écarté de la victoire verrouillée d’un coup droit… gagnant. Il jouera contre Kyle Edmund au prochain tour.

Source : https://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Rolex-paris-masters-novak-djokovic-en-deux-temps-face-a-corentin-moutet/1074931